L’avenir des réseaux sociaux : la messagerie !

« Il y aura très bientôt plus d’utilisateurs actifs sur les messageries que sur les réseaux sociaux…». C’est ce que nous rapportait notre prof en Community Management ce mercredi 18 janvier. Alors, comment expliquer un tel phénomène, et ce déclin soudain des réseaux sociaux au profit des messageries instantanées ? Nous décryptons pour vous aujourd’hui cette tendance forte de 2018.

Qu’est-ce-que la messagerie instantanée ?

L’essence même de la messagerie instantanée ? Partager avec une personne un contenu privé et ciblé. Sur le réseaux sociaux, le partage des contenus se fait publiquement. De leur côté, les applications de messagerie instantanée permettent un échange plus confidentiel. L’objectif de départ était clair : permettre aux membres des réseaux, sans avoir besoin de sortir de la plateforme d’approfondir en « one-to-one ».

Des réseaux sociaux désertés…

Selon le sondage annuel de l’Institut Piper Jaffray auprès de 5000 adolescents américains, que rapporte Zdnet.fr, les réseaux sociaux s’avèrent pratiquement tous en perte d’attention auprès des plus jeunes.
Sur les 58 minutes que les Américains passent en moyenne chaque jour sur leur smartphone, selon Experian, 55% d’entre elles sont utilisées pour parler et envoyer des messages. A peine, 15% pour aller sur les réseaux sociaux.
« La prolifération des applications de messagerie instantanée témoigne de la place occupée par ce service dans notre société de consommation piquée à l’instantanéité. »

Le phénomène explose !

Face à ces chiffres, depuis plusieurs années déjà, les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, LinkedIn etc. développent des services de messagerie instantanée.
« La messagerie instantanée est devenue l’utilisation essentielle des réseaux sociaux ! »
Et cet engouement autour des applications de messagerie instantanée n’est pas près de s’éteindre. Il suffit pour s’en convaincre de regarder l’évolution des audiences des quatre principales applications de messagerie (Facebook Messenger, Viber, WhatsApp et WeChat) ont ensemble le même nombre d’utilisateurs actifs par mois – 2,125 milliards -que les quatre principaux réseaux sociaux (Facebook, Instagram, LinkedIn et Twitter) !
« Peut-on imaginer, dans un futur proche, les internautes passer davantage de temps sur Facebook Messenger que sur Facebook ? »
La place de plus en plus grandissante des plateformes de messagerie pourrait bien venir ringardiser des plateformes sociales tels que Facebook ou Twitter.
Certains affirment cependant que les réseaux sociaux ne risquent pas d’être délaissés, à long terme, au profit des messageries instantanées, toutes intégrées à leurs plateformes. Finalement, ces trois moyens de communication (réseaux sociaux, messagerie instantanée et SMS) se complèteraient plus qu’ils ne se remplaceraient.

Bientôt des plateformes multi-services !

Si ces formes de communication éphémères gagnent en popularité, il est à parier qu’elles vont s’étendre dans bien d’autres applications. En effet, elles pourraient bien tentées de se transformer en plateformes multi-services, à l’image de ce que fait déjà le chinois WeChat, qui permet à ses utilisateurs de payer tous types de produits tels que des places de cinéma, une nuit dans un hôtel ou une course en taxi tout en restant au sein même de l’application.
Si l’on s’adresse à une marque par exemple, ce qui est désormais possible grâce aux nouvelles fonctionnalités de Twitter et de Facebook, l’utilisateur sera moins timide et osera plus facilement le contact.

source : internetactu.blog.lemonde , elaee , journaldunet , alchimia-communication , ad-exchange , atchik-services

Date : 20/01/2017